Le lupanar

On est presque à Pigalle


Parquet en bois : Conseils éprouvés

Lors de la pose d’un parquet en bois, il existe quelques conseils utiles qu’il convient de garder à l’esprit avant et pendant l’installation. Vous obtiendrez ainsi le sol le mieux adapté à votre propriété.

Voici quelques conseils infaillibles à prendre en compte pour votre parquet en bois

Tout d’abord, n’oubliez pas de préparer votre revêtement de sol. Le sous-plancher doit être sec, lisse et plat. Une sous-couche doit également être utilisée sur le béton avant de procéder à la pose. Si vous envisagez d’utiliser un chauffage radiant pour votre revêtement de sol, soyez très attentif aux instructions. Chaque étape doit être soigneusement respectée, l’une après l’autre. Il faut toujours garder à l’esprit le guide du revêtement de sol. Cela permet d’éviter des dommages supplémentaires. Les panneaux de revêtement de sol doivent se trouver dans la pièce au moins 48 heures avant la pose. Cela laisse suffisamment de temps pour que le revêtement de sol s’adapte à la température de la pièce.

Ensuite, la première rangée du revêtement de sol doit être composée de planches de taille normale. La deuxième rangée, quant à elle, doit être composée de planches de deux tiers, tandis que la troisième rangée doit être composée de pièces d’un tiers. Les joints des planches ne doivent jamais être inférieurs à 8 pouces. Les motifs du grain du bois doivent être répétés sur un intervalle de 20 planches.

Troisièmement, avant de décider de l’orientation de votre sol stratifié ou un parquet contrecollé en chêne, tenez toujours compte de la lumière naturelle entrant de l’extérieur. Les lames doivent être positionnées parallèlement à la lumière entrante provenant des fenêtres ou des portes vitrées de la pièce. Votre mur de départ pour la pose doit être le mur le plus long de la pièce.

Quatrièmement, assurez-vous d’un « surplus ». N’achetez pas seulement assez de fournitures. Achetez plus qu’il n’en faut. Dans la plupart des cas, 10 % des revêtements de sol ne sont pas utilisables. Soit les planches sont endommagées lors de la découpe, soit d’autres ont déjà été endommagées lors de la livraison. Pour vous assurer que vous ne manquerez pas de planches, il est préférable de stocker plus de fournitures que ce dont vous aurez besoin.

Cinquièmement, n’oubliez pas qu’il faut ménager un espace de 10 mm entre les planches. Cet espace, appelé « joint de dilatation », permet au bois de se dilater lors des changements de température et d’humidité.

Sixièmement, n’oubliez pas que la première ligne que vous posez est la plus importante. En plus d’être la ligne la plus longue, elle doit être totalement droite. Dans le cas où la première ligne posée n’est pas droite, il est conseillé de ne pas poursuivre la pose du bois et de recommencer. Un mauvais alignement peut causer plusieurs problèmes à l’avenir. L’un d’entre eux est l’accumulation de résidus entre les rainures des planches.

Septièmement, il convient d’utiliser des moulures à clous et de la colle à bois lors de la pose de sols stratifiés dans les escaliers.

Gardez ces conseils simples à l’esprit lorsque vous installez votre parquet en bois. Vous obtiendrez ainsi la meilleure installation possible.

Thématique Maison – Jardin